ginkgo biloba    

 2020  | clip | 5 mn | carte blanche

 banquet survival               

Pour mettre en image Ginkgo Biloba, Erwan Castex (Rone) souhaitait un clip qui puisse contraster avec la féérie musicale de son morceau : un contrepoint brut mais néanmoins empreint d'espérance, à l'instar du traitement de mon film Prends Mon Poing. Aussi ai-je élaboré un conte hybride où la radicalité formelle contrebalance l'onirisme narratif.

Dans cette fantaisie dystopique aux élans d'anticipation, sensualité et excès se confrontent au diapason. Et là où la Nature submerge l'Humanité, la figure de l'Enfant symbolise l'espoir d'un Après.

Jusqu'alors égarées, les âmes des trois Sacrifiés quittent finalement la (sur-)consommation et ses restes dilapidés pour mieux se réincarner au coeur de la Terre. Le clip se conclut ainsi par un épilogue optimiste où la (re-)Naissance invite à l'éveil des consciences.

musique •

label •

scénario + réalisation •

1er assistant mise en scène •

scripte •

production •

régie •

dir. photo. •

ingénieur du son •

décoration •

costumes •

maquillage •

montage image •

montage son •

étalonnage •

graphisme générique •

photographie de plateau •

casting •

rone (erwan castex)

infiné

sarah al atassi

vivien ferrand

juliette moreau

la main productions (olivier berne)

olivier thibaut

evgenia alexandrova

hugo deguillard

pauline doublier

avril lecocq

fiona rossini

sarah al atassi + leïla rannou

lucien richardson

vincent amor

kako al-san

lauriane bieber

sandy farhi

tibo drouet

michel mhanna santoni

zaïd sahli

joy lepetit-farhi